Les Chevaliers Incorruptibles

Forum des Chevaliers Incorruptibles du serveur Sumens
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Meilleurs posteurs
Mel
 
Barbegrizz
 
chevaa/disguise
 
Old/Steamchipskiller
 
Felis
 
Bellum
 
ecaflicaille
 
Conchita
 
Abygaëlle
 
Darckgreen
 
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 30 le Sam 24 Aoû - 15:01

Partagez | 
 

 Histoire du soir, bonsoir =)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Felis
Bras Droit
Bras Droit
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 30
Localisation : Où le regard ne porte pas...
Date d'inscription : 24/07/2009

Feuille de personnage
Classe: Ecaflip Ecaflip
Alignement: Brâkmarien
Niveau :
198/200  (198/200)

MessageSujet: Histoire du soir, bonsoir =)   Jeu 10 Fév - 19:09

Hell'o !!
Alors le pti rp de old' m'a motivé à retrouver celui que j'avais fait chez les Nedora et que j'avais continué par la suite.
Le voici, c'est donc les aventures de mon perso Felis.

Cela commence donc.. ba.. au début!
Bonne lecture!! (et bon courage c'est long et surtout loin d'être fini^^)


study study study


Imaginez une sombre forêt où poussent de larges bambous
majestueux, où le vent n'y pénètre que chargé par l'humidité du rivage
avoisinant, une forêt à l'écart des nuisances de la civilisation sur la belle île de Pandala.
C'est
là que Gyntho Nykh le pandawa et sa femme écaflip Smil Odôn avaient
choisit de fonder leur foyer pour y élever leur fille à l'abris d'une
guerre qui les menaçait, opposant alors deux clans de mercenaires. En
effet Gyntho était membre des Nedoras-Rhiem chassés alors par leurs
confrères Kenera-Rhiem...
L'enfant nommée Felis naquit donc bien
loin de toute menace et grandit suffisamment pour être formée aux bases
du combat par son père, Maître Pandawa d'une force et d'une sagesse
remarquable,
bien que porté sur la boisson.
Son enseignement maternel fut basé sur la connaissance et la culture des plantes aromatiques et médicinales.
La jeune écaflipette aux airs bourrus pandawa vivait alors une enfance paisible.
Mais cela n'allait pas durer...
_______________________________________________


Alors
que déjà la nuit étendait son voile sur les terres du Monde des XII,
Smil servait le repas à la petite famille ; seul le crépitement du feu
brûlant dans l'âtre venait troubler le calme qui régnait ce soir là..
trop calme.. bien trop calme.. comme si un souffle épais avait tu les
murmures de la forêt. Gyntho le sentait.
Soudain une lueur rougeâtre siffla dans la pièce, la flèche enflammée se planta dans l'épaisse
tenture isolant le mur de bois et l'embrasa.
Les Kenera-Rhiem avaient retrouvé leur trace...
D'instinct
Gyntho projeta Felis dans les pattes de sa mère et s'armant de son
sabre autant que de courage il provoqua les assaillants, ouvrant ainsi
une brèche dans leurs lignes.
Smil, serrant Felis dans ses bras, parvint alors à gagner le rivage et à engager leur frêle barque de pêche sur les flots.
Les
larmes embrumant le regard angélique de Smil ne lui cachaient pourtant
pas la vue du brasier qui consumait alors ses rêves de félicité...
_______________________________________________

Le soleil avait reprit sa place au dessus des terres, Felis ouvrit les yeux et reprit conscience.
Elle ne connaissait pas cette plage, son pelage si blanc d'habitude était maculé de sable et de sang.
Le sel marin lui piquait la langue.
Elle gagna difficilement un arbre à proximité.
Elle
était seule, perdue et maintenant les évènements de la veille lui
remontaient au souvenir tandis qu'elle se roulait en boule au creux des
racines sous la protection de l'arbre. Elle se mit à sangloter puis
s'endormit à nouveau.
_______________________________________________

Cela
faisait quelques jours que la jeune écaflipette explorait les environs
de son naufrage lorsqu'elle rencontra un étrange animal.
Il avait
l'air d'un gros écaflip mais avec plus de poils et semblait se fondre
dans les mousses et lychens sur lesquels il était assoupi.
Felis
remarqua un sac en cuir posé à côté du sadida (car cet étrange
personnage inconnu aux yeux de Felis était bien un disciple de Sadida).
Elle avait faim. Une délicieuse odeur de blopisier se dégageait du sac.
Avec
agilité Felis arriva alors à quelques centimètres du butin. Sa petite
patte effleurait la boucle du sac lorsque deux ronces jaillirent du sol
et vinrent l'enserrer. Elle était désormais aussi inoffensive qu'un
jambon de bouftou.
Le sadida, la fixant d'un air peu éveillé, s'adressa au chaton qui maintenant s'agitait, jurant et crachotant.
-T'as faim toi hein?...
La petite boule de poils cessa de gesticuler.
Le
sadida proposa un de ces blopisiers à Felis tandis qu'il dissipait les
ronces d'un simple claquement de doigts, sous les yeux ébahis de
celle-ci.
Depuis trois lunes déjà Felis trottait derrière ce sadida qui la fascinait. Il se nommait Grizz-ly.
-Où on va?
-A Bonta, il faut que tu te laves et te changes. Tu ressembles à rien là.
-Grrmbl... grommela Felis.
_______________________________________________

Nos
deux compagnons se trouvaient désormais à l'entrée de la Grande cité de
Bonta. Une porte gigantesque se dressait devant eux. Plus
impressionnant encore pour Felis, de hauts remparts encerclaient la
ville ; elle se demanda combien de pierres il pouvait y avoir..mais
approximativement...cela ne lui donnait pas envie de compter.
Une fois à l'intérieur de la ville Grizz-ly expliqua à Felis l'utilisation du zaapi puis lui dit:
"Bon,
j'ai quelques trucs à faire, je te laisse vaquer un peu en ville. Va te
prendre des vêtements avec ça, mais attention aux mendiants et aux
voleurs! Rendez-vous ici dans une heure."
Sur ces mots il lui tendit une petite bourse de Kamas et prit congé.
Felis
sortit une des pièces de la pochette de cuir. L'objet dans sa main
brillait et avait l'air plutôt docile. Elle se dit que ça ne devait pas
mordre et la glissa dans sa poche en lui murmurant "Allé, toi je
t'adopte." Puis elle se dirigea vers l'hôtel de vente des tailleurs.
La
place où se trouvait l'Achdévay débordait d'activité et la jeune
écaflip eu du mal à se frayer un chemin jusqu'à l'étal le plus proche.
Ses
yeux semblèrent sur le point de sortir de leurs orbites lorsqu'elle vit
toutes les merveilles exposées à la vente. De prime abord son choix
s'était porté sur une magnifique cape erforée et une coiffe parée de
fines cornes et d'une tête de serpentin en or. Mais le gros vilain
marchand lui rit au nez en lui disant qu'elle était bien trop noubeuh
pour ce genre de choses. Comme elle n'avait pas compris, Felis insista.
Voyant
que sa jeune cliente n'était vraisemblablement pas du coin le marchand
lui expliqua qu'elle ne pourrait même pas soulever la coiffe à son âge.
Il lui proposa alors deux zitems plus appropriés: la coiffe et la cape
Terrdala. Felis les trouva à son goût et donna à contre-coeur quelques
unes des bestioles brillantes qui vivaient dans la bourse.

_______________________________________________

Parée
de ses nouveaux atours Felis trottait gaiement le long des étalages.
Soudain elle s'aperçut que son ombre s'était grandement allongée.
"Erf!! J'suis en retard!"
Elle
arriva donc au point de rendez-vous avec Grizz-ly, mais celui-ci
n'était pas là. Elle pensa alors "Pffff.. j'ai pas assuré là.. je vais
faire quoi toute seule moi maintenant? En plus je connais rien à cette
ville.." C'est alors que quelque chose se mit à tirailler sa cape. Felis
vit à ses pieds une petite poupée qui l'invita à la suivre par un petit
mot signé de Grizz-ly. La drôle de petite bête s'élança alors en
clopinant dans le dédale de rue que constituait Bonta. Felis se
demandait comment la poupée pouvait bien savoir où aller vu qu'elle
avait un bandeau sur les yeux..Mais cette réflexion stupide fut
interrompue par une porte en chêne massif. "Aïeuuuh.."
La porte s'ouvrit alors. Un Iop vêtu de bleu et de blanc se dressait devant Felis.
"Ah, te voilà enfin toi.. lança le Iop.
-Euh..excusez moi j'ai suivi le petit truc là et euh..ba..
-Oui je sais. Allé vient, entre."
Felis
reconnu Grizz-ly attablé au fond de la salle, ce qui la rassura. Elle
entra donc. Ses petits pieds foulaient alors un parquet luisant agréable
pour ses coussinets. La délicieuse odeur de viande grillée et de bière
qui flottait dans la pièce vint lui titiller l'odorat et son petit
estomac se contracta. A part Grizz et le Iop il n'y avait personne.
Grizz dit alors: "Vient, assis toi. Je te présente Julienlax, fait pas attention à son air niais, c'est un Iop c'est normal.
-Ah..euh..bonsoir!
-Bonsoir Felis. Bon les autres ne devraient plus tarder.

_______________________________________________

En
effet la porte s'ouvrit à nouveaux et quatre silhouettes encapuchonnées
entrèrent. Une fois leurs capes retirées Felis pu voir distinctement
les nouveaux arrivant qui la saluèrent d'un mouvement de tête et se
mirent à l'aise.
Le premier à être entré était un grand Iop rouge et
noir paré d'une tête de loup à cornes. En second, un Feca plutôt mignon
aux yeux de Felis. Il était suivi d'un charismatique Pandawa qui avait
l'air gentil mais à pas trop embêter non plus. Enfin, le quatrième
aventurier était en fait une aventurière. Une Ecaflip pour être plus
précis. Felis la trouva magnifique.
Grizz-ly leur adressa un clin d'oeil et fit les présentations:
"Mes amis, voilà donc Felis, la petite Ecaflip dont je vous ai parlé.
Felis,
je te présente un autre Iop, Quabiss. Le Feca c'est Obi-wan -Tu peux
m'appeler Obi intervint ce dernier- ensuite le Pandawa là c'est
Team-Apero. Et enfin, la plus belle, Ecaflip comme toi, Kundry!
-Enchantée dit cette dernière.
-Euh..p...pareil, répliqua Felis intimidée.
-Bon allé! A taAaable!! s'écria Julienlax."
Le repas se déroula dans la bonne humeur et fut bien arrosé.
Vint
l'heure d'aller dormir. Felis s'endormit toute heureuse de sa rencontre
avec ses nouveaux amis. Il faut dire que le peu d'alcool qu'elle avait
bu aidait bien à réchauffer son humeur.



[En cours d'écriture]

_________________
±---Memor esto brevis aevi---±
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hed (Deïty)
Bwork
avatar

Nombre de messages : 357
Age : 26
Localisation : Somewhere I Belong ...
Date d'inscription : 23/12/2009

Feuille de personnage
Classe: Zobal
Alignement: Brâkmarien
Niveau :
127/200  (127/200)

MessageSujet: Re: Histoire du soir, bonsoir =)   Ven 11 Fév - 1:26

C'est long mais agréable à lire; je dirai même qu'il se laisse lire ton RP. J'attends la suite avec impatience. Wink

_________________


La vitesse du son est définie par la distance entre la porte et l’ordinateur, divisée par l’intervalle de temps nécessaire pour fermer le media player, et remonter ton pantalon quand ta mère crie « OH MON DIEU MAIS QU’EST-CE QUE TU FAIS!?
Chronolo-Geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abygaëlle
Floodeur
Floodeur


Nombre de messages : 540
Date d'inscription : 02/11/2010

Feuille de personnage
Classe: Iop Iop
Alignement: Bontarien
Niveau :
199/200  (199/200)

MessageSujet: Re: Histoire du soir, bonsoir =)   Sam 12 Fév - 14:55

J'aime beaucoup, c'est très sympathique. Comme l'a dit Hed, ca se laisse lire. C'est le texte qui prend le dessus sur nous. Je lirais avec plaisir la suite, s'il y en aura une (bien que c'est précisé à la fin, tu pourrais décider d'abandonner, ce qui serait dommage, pour moi).

Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Felis
Bras Droit
Bras Droit
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 30
Localisation : Où le regard ne porte pas...
Date d'inscription : 24/07/2009

Feuille de personnage
Classe: Ecaflip Ecaflip
Alignement: Brâkmarien
Niveau :
198/200  (198/200)

MessageSujet: Re: Histoire du soir, bonsoir =)   Sam 12 Fév - 16:21

Merki I love you

Désolé pour la composition mais j'sais pas... ca a fait un peu n'importe quoi avec les retour à la ligne, c'est curieux..
Je vais tenter de retrouver les pages manuscrites et les taper à l'ordi Smile

_________________
±---Memor esto brevis aevi---±
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Felis
Bras Droit
Bras Droit
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 30
Localisation : Où le regard ne porte pas...
Date d'inscription : 24/07/2009

Feuille de personnage
Classe: Ecaflip Ecaflip
Alignement: Brâkmarien
Niveau :
198/200  (198/200)

MessageSujet: Re: Histoire du soir, bonsoir =)   Dim 13 Fév - 8:49

Les jours s'étaient ainsi passés très rapidement.
Felis était désormais tout à fait intégrée au groupe et avait même rencontré d'autres aventuriers de la guilde dont elle était maintenant membre, Ultimatum.
Un beau matin Kundry prit Felis par la patte et la conduisit à l'orée d'un sous bois dont les arbres immenses semblaient former une palissade très dense. D'un air grave Kundry lui annonça l'objet de leur venu en ce lieu.
"Ma petite Felis, ici débute ton réel apprentissage. Tu vas y découvrir ta force et y affronter tes peurs et tes faiblesses. Ceci est l'entrée d'un labyrinthe. Il te faudra y trouver une grotte gardée secrète. Là y réside une entité très puissante, c'est elle qui nous a formée, fait lui toute confiance. Tiens. (Elle tendit une boussole, un ongle de karne et un sac contenant de la nourriture ainsi qu'un nécessaire de survie). Prend également cette amulette, il y a notre emblème de guilde dessus, tu lui présenteras. Ne la perd surtout pas ! Ah oui, encore une chose, en aucun cas ne vas jusqu'au centre du labyrinthe, tu en mourrais.. Bon courage ma belle !!"

Sur ces mots elle disparu, laissant tournoyer quelques feuilles au ras du sol.
Là Felis se sentit très seule. Les arbres semblait la fixer et un frisson parcouru le pelage de la jeune aventurière.
Une voix glaciale souffla alors des bosquets: "Karne ! Le passage s'ouvre d'une phalange !"
Felis était pétrifiée, elle lança l'ongle de karne en direction des buissons mais celui-ci n'atteignait pas son but que déjà il s'embrasa en une étincelle bleutée. Dans le même temps les branches et les épaisses ronces s'entre démêlèrent, dégageant ainsi un sombre sentier s'enfonçant dans le labyrinthe.
Après avoir allumé une des torches du sac Felis s'engagea dans le sentier. Dans sa tête résonnaient les paroles de Kundry "affronter tes peurs et tes faiblesses" "ne la perd surtout pas" "tu en mourrais"...
Cela faisait déjà deux jours que la jeune ecaflip était entrée dans le labyrinthe de la forêt maudite. Kundry angoissait:
"C'est ma faute si elle s'en sort pas.. et si elle était allée jusqu'au centre?
- Te fais pas de mauvais sang pour elle Kunkun, elle s'en sortira. Rappelle toi quand tu y es allée !
-Oui mais... elle ne connait rien à notre monde.."

Loin de là, dans le dit labyrinthe.
Jusqu'ici Felis avait évité tous les chafers, bworks et autres vilainies qui rôdaient en ces lieux. Mais au détours d'une clairière...
"Hep !! Twé la bas ! Tu chérches ma grrrotte ? Ahaha tu la trouvéras jamais !! A moi ma grotte, tu entends ? A moi !!"
Felis vit alors un vieil enutrof à la peau sèche et pâle, sa barbe grisâtre semblait prête à se désagréger. Seule une petite bougie sur son casque permettait de voir luire son petit regard aigri et sournoi.
Il est dit que la peur fait faire des choses insensées. C'est ce qui arriva à Felis, à tord ou à raison. Elle lança une pierre de bonne taille à l'enutrof en criant:
"Si !! Je la trouverais ta grotte vieux débris !! Et c'est toi qui va me dire où elle est !"
Elle sentait son coeur prêt à éclater sous la pression de l'adrénaline. Son sang bouillonnait de rage, elle était à bout de nerfs, exténuée par ces deux jours à èrer dans cet effroyable endroit.
L'enutrof, stupéfait par tant d'ardeur et de hargne, répondit alors, fixant du regard l'autre pierre que la jeune écaflip s'apprêtait à lui envoyer :
"Par la karne dé Dark Vlad !! Calme twé pétiote.. Ne violente pô un vieil homme comme mwé. Puisque tu y tiens tant je vais t'indiquer ma grrrotte. J'y vais plus de toute façon..
Y'é un truc pas net qui rôde là bas.."
Il lui expliqua donc comment accéder à cette fameuse caverne puis posa une pierre au sol avant de s'enfuir dans les bois.
Felis ramassa ce qu'il avait déposé. Un symbole en or aux reflets satinés rougeâtres ornait l'objet. Curieusement, la pierre ne semblait pas peser plus lourd qu'une plume de tofu.

Une fois à l'endroit indiqué l'aventurière scruta la petite clairière à la recherche de l'entrée de la grotte. Rien.
"Forcément... C'était trop facile..." pensa-t-elle.
Encore stressée par les derniers évènements elle décida de profiter de la clairière pour faire une petite pause. Elle alla s'asseoir près d'un petit buisson au milieu, seul endroit où le soleil perçait la voute épaisse des arbres. C'est alors que le sol céda sous ses pieds, elle tomba dans un trou exigü, trop profond pour en ressortir. Elle était prise au piège.
"Quelle saleté ce vieux fou !! Pffff... une vieille ruse.. je vais mourir ici..."
De fatigue elle fondit en larme. La tête blottit entre les bras elle s'endormit, las.
L'humidité, le froid et l'odeur lourde de la terre acide de la crevasse réveillèrent Felis.
"Erf, c'était pas un cauchemars.."
Cherchant un moyen de se sortir de là elle remarqua une encoche dans la paroi. Une encoche de facture artisanale. Le contours était travaillé et décoré d'un liseret d'or aux étranges reflets. D'un éclair Felis fit le rapprochement avec la pierre du vieux fou. Elle sortit l'objet de sa sacoche et le glissa dans la percée.
La paroi s'ébranla et une partie de celle-ci s'affaissa, dégageant un passage.
L'aventurière en herbe se faufila à l'intérieur.
Le froid de la crevasse laissa la place à une douce chaleur et à une étourdissante odeur de kaliptus consumé lorsqu'elle pénétra enfin dans la vaste caverne.
Un pas. Deux pas. Hésitation.
"Approche, que je puisse te voir mon enfant."
Prenant son courage à deux pattes Felis se dirigea vers la voix quelque peu rauque mais douce qui provenait du vieux paravent. Elle le discernait au fond de la grotte emplie de fumée, de toutes sortes d'objets, de bocaux et parsemée de dizaines de bougies.
Une petite vieille couverte de mousse au cheveux ébouriffés d'où poussent de petites fleurs sortit alors de derrière le paravent.
"Alors c'est toi Felis ? Je t'attendais.. Euh... c'est bien toi ? Fait voir ta frimousse."
Elle agrippa les joues de la jeune ecaflip, lui fit tirer la langue et sur la pointe des pieds ausculta les petits crocs. Vérifiant les pattes également.
Felis était tellement surprise et intriguée par le manège de cette étrange petite vieille qu'elle n'osait rien opposer.
"Mouais.. Pas trop mal. Eeeeenfin... on fera avec.
-Euh quoi? interroga Felis.
-Ah tu vas pas commencer hein. Tiens, bois ça."
C'était le pire breuvage que Felis avait bu jusqu'alors. En un battement de cil elle tomba à terre, inconsciente.
Trois jours s'ensuivirent où elle cru réellement ne jamais sortir en vie de la paillasse sur laquelle elle avait été installée. Elle avait la désagréable impression que tout son corps souffrait, elle crachait, tremblait et suait à en perdre la raison.
Le matin du quatrième jours la petite vieille réveilla Felis "Vient." Cette dernière, encore étourdie, eu du mal à suivre son hôte.
Un couloir s'ouvrait au fur et à mesure de leur avancée sous terre. Elles débouchèrent dans une vaste clairière cachée par la voute formée par les racines d'un chêne gigantesque.
Au fond grondait une cascade qui s'écrasait avec fracas dans un large bassin.
Felis fut projetée par d'épaisses ronces dans cette eau glacée. Le froid l'électrisa, comme si le fouet d'Osamodas parcourait ses veines. Elle sortit avec vigueur du bassin et brailla:
"Nan mais ça va pas la tête ??!
-Héhé... ba tu vois, ça va mieux toi."
Réflexion faite elle n'avait pas tord se dit Felis.
"Bon, maintenant te voilà purifiée. On va pouvoir passer aux choses sérieuses héhé.. Mais avant, faut manger !"
Après un léger repas composé de céréales, de chair de larves et de petites fraises, la table fut débarrassée par de petites poupées qui titubaient comme un pandawa à jeun.
La vieille sadida aux airs de sorcières dit alors:
"Hum... bon alors, t'es prête ?
-Euh... à faire quoi ?
-Parfait !! Allé suis moi.
Elle est givrée celle la, se dit Felis.
-Mais non je suis pas folle. Tu apprendras à me connaitre mon enfant."
Felis prit alors conscience des pouvoirs de la sadida, ce qui l'intrigua encore plus.
"Vous faites ça comment ??
-Ca fait partie de ton apprentissage, tu verras bien.. héhé."

"Presque une semaine maintenant que j'ai laissé Felis.. j'espère qu'elle va bien.
-T'inquiètes pas Kundry, dit Grizz-ly d'une voix apaisante.
-Fait confiance à la vieille folle. Elle a beaucoup de choses à apprendre à notre jeune amie, ajouta Julienlax.
-Oui, vous avez sûrement raison.. Ressers moi une bière veux-tu."

Cela faisait en vérité plus d'un mois que Felis avait pénétré dans l'antre de la petite vieille aux enseignements peu communs mais sages et efficaces.
Encore donc un matin où la jeune ecaflip allait s'éveiller à la cascade dont elle avait apprit à supporter la fraicheur.
"Dit, il faudrait peut-être donner des nouvelles à mes amis, ça fait longtemps que je suis arrivée ici.
-Oh ne t'inquiètes pas. Le temps n'a pas la même emprise ici héhé. Pour eux, cela ne fait que quelques jours que tu les as quitté.
-Quoi ?? Comment ça se fait ?
-Ah ba ça héhé.. Il y a des choses qui ne s'expliquent pas. Ou du moins qui ne sont pas compréhensibles par tout le monde.. héhé."



[A suivre...]

_________________
±---Memor esto brevis aevi---±
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire du soir, bonsoir =)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire du soir, bonsoir =)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amis du jour, bonjour ! Amis du soir, bonsoir!
» Idée du soir, bonsoir. Ou l'art de cogiter dans son lit...
» [TV] Ce soir ou jamais : Enseigner l'histoire
» Histoire d'Halloween
» La fausse histoire d'un vrai menteur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers Incorruptibles :: Partie publique :: Bar public-
Sauter vers: